Le premier parc de bus à hydrogène au monde est officiellement lancé en France

Considéré comme le premier bus à hydrogène au monde, le système de bus rapide (BRT) a été mis en service à Pau, en France. La première flotte de bus à hydrogène au monde – Fébus – était en passe d’être vénérée avec les «honneurs présidentiels complets» mardi avec six de sa flotte de huit bus embarqués pour leur premier voyage.

Emmanuel Macron, président de la France, n’a apparemment pas réussi à atteindre le sud de la France pour lancer les bus très attendus de 18 mètres, citant le calendrier chargé. Si l’on en croit les médias, après plus de quinze jours de perturbation des transports en raison de grèves, ainsi que d’autres complications de transport, il serait inviable que le président inaugure un nouveau mode de transport collectif.

Selon des informations, les bus Fébus, d’un coût de 1,8 million d’euros chacun, sont la fusion d’un bus et d’un tramway. Ils opéreront sur leur propre ligne de bus express, comprenant 14 stations le long d’une ligne express de six kilomètres entre la gare de Pau et l’hôpital. Il est à noter que 85% du parcours s’effectue sur une voie protégée, Fébus ayant des carrefours prioritaires. Quel que soit le trafic dense, le temps de trajet peut osciller autour de 17 minutes pour 125 passagers dans chaque bus.

Les véhicules des bus à technologie à pile à combustible à hydrogène sont ravitaillés pendant la nuit dans une station d’hydrogène sur mesure et sont propulsés par un électrolyseur à énergie solaire pour générer jusqu’à 268 kg d’hydrogène par jour.

Le directeur des énergies alternatives de Keolis Jean Marc Ducros a affirmé que le système BRT n’émet pas de pollution, mais d’eau. Pour mémoire, Keolis, opérateur privé franco-québécois, gère la flotte de Fébus. Selon certaines informations, Ducros est soutenu par le fait que des plans de déploiement de véhicules neufs et zéro émission en France et à travers l’Europe font le tour.

Dernièrement, la loi sur la transition énergétique – un plan de protection de l’atmosphère censé être la panacée probable pour les problèmes environnementaux et de santé publique – a reçu des éloges pour les plans visant à favoriser les énergies renouvelables. Ducros a été cité en disant que quelques constructeurs d’autobus estiment que le coût des autobus à hydrogène sera équivalent aux véhicules à batterie électrique d’ici 2025.

Crédits source: http://www.rfi.fr/en/science-technology/20191218-france-unveils-hydrogen-bus-fleet-no-carbon-pollution-macron-strikes-pen

Frank Hébras

Je suis un programmeur avec un grand intérêt pour la technologie et l'intelligence artificielle. Auparavant, je travaillais pour Alcatel Micro Machining Systems avant de lancer ma propre entreprise et de devenir programmeur indépendant. Aujourd'hui, je travaille principalement sur différents projets en Python et en PHP. J'ai commencé ce blog pour écrire sur le plaisir que j'ai eu durant ma carrière de programmeur. De plus, comme mon passe-temps principal en dehors du travail est la cuisine, je vais aussi écrire sur la meilleure cuisine française.
Frank Hébras

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *