Ces derniers temps, on entend beaucoup parles de drones. Ces véhicules radiocommandés auparavant réservés à un usage militaire se démocratisent et il est désormais possible pour tout le monde d’en acheter. Il faut toutefois savoir que la réglementation est stricte quant aux règles de survol des zones habitées, pour des raisons de sécurité.

Un étudiant qui avait voulu filmer la ville de Nancy avec un drone s’est vu poursuivi en justice car il n’avait pas demandé d’autorisation à la mairie.

Qu’est-ce que ça a à voir avec la nourriture ?

On y vient ! A Mumbai, le trafic routier est connu comme étant surchargé et c’est pour répondre à ce problème que la pizzeria Francesco a eu l’idée d’utiliser un drone pour livrer ses pizzas plus rapidement. L’idée peut paraître folle, mais elle est réalisable puisque le 11 mai, un drone à 4 hélices a livré une pizza par les voies aériennes à un client situé à 1,5 kilomètres de la pizzeria. Cette livraison a été réalisée sans demander d’autorisation à la ville de Mumbai, et la police n’a pas apprécié apprendre cela par le biais de la presse. Un coup de pub qui pourrait coûter cher.

Pourquoi des drones pour livrer des pizzas ?

Si vous suivez l’actualité numérique, vous avez probablement entendu parler du projet du géant Amazon de livrer certains de ses colis en utilisant des drones. C’est en lisant un article à ce propos que Mikhel Rajani, le propriétaire de la pizzeria a voulu appliquer cela à son secteur d’activité. Il précise toutefois que ce n’était qu’un vol test, et que cette méthode de livraison pourra être utilisée régulièrement dans quelques années. Une vidéo a été publiée sur YouTube pour promouvoir cette méthode de livraison originale, et elle comptabilise déjà plus de 400 000 vues. Une bonne opération de communication pour cette pizzeria de Mumbai, qui risque de lui coûter cher car la police n’a pas apprécié qu’aucune autorisation n’ait été demandé.

Source: ndtv.com

Cet article t'a plu ?
Inscris toi pour recevoir chaque nouvel article directement dans ta boîte mail ainsi qu'un résumé hebdomadaire des articles de la semaine chaque vendredi.