Pâtisseries hybrides par ci, pâtisseries hybrides par là… Les Cronuts, Wogels, Cragels et autres étrangetés culinaires font de plus en plus parler d’elles sur la toile depuis quelques temps. Mais d’où vient cet engouement général pour les pâtisseries hybrides ?

L’origine des pâtisseries hybrides

Tout a commencé le 10 mai 2013, au 189 Spring Street à New-York, quand le chef français Dominique Ansel, expatrié au pays de l’oncle Sam a créé une pâtisserie du nom de Cronut. Mélange entre le croissant français et le donut américain, cette pâtisserie a connu un succès retentissant outre-atlantique en un temps record. Il fallait patienter des heures durant pour espérer y goûter tant il y avait de monde devant la Dominique Ansel Bakery. Il sortira d’ailleurs son livre de recettes en octobre 2014, et il risque de se vendre aussi bien que ses pâtisseries.

Dominique ansel secret recipes

Un buzz bien orchestré

Dominique Ansel était bien connu aux Etats-Unis avant le Cronut, et les journalistes guettaient déjà ses nouvelles créations. Ainsi, le Cronut a eu le droit a une énorme promotion avant même qu’il ne soit officiellement sorti. De son côté, Dominique Ansel a déposé la marque Cronut en bon businessman. Il sait tirer profit de sa notoriété et dévoile parfois ses recettes en exclusivité sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’il a fait la semaine dernière en présentant le Waffogato sur son compte Instagram qui compte près de 60 000 abonnés.

Waffogato Dominique Ansel

Le Waffogato, un Affogato où la glace à la vanille prend la forme d’un gaufre

Il aura fallu moins de 20 jours pour que la pâtisserie de Dominique Ansel devienne le lieu le plus convoité des Etats-Unis. Victime de son succès, un marché noir s’est développé voyant le prix du Cronut passer de 5 dollars en boutique à 40 dollars sous le manteau. Le chef s’est vu obligé de rationner ses clients, qui ne peuvent acheter que 2 Cronuts par personne. Bien sûr, le chef ne s’est pas arrêté là et continue de créer des pâtisseries hybrides comme le Kouign-amann burger ou le cookie shot.

Le nouveau Graal des pâtissiers

Voyant le succès de Dominique Ansel, les autres pâtissiers de France et de Navarre ont vite compris que les pâtisseries hybrides allaient être la nouvelle mode des mois voire des années à venir et ont décidé eux aussi de renouveler leur carte. Tous se sont plongés dans leurs livres de recettes et ont essayé de créer de nouvelles pâtisseries. C’est ainsi qu’est né le Wonut en avril 2014, mélange entre la gaufre (waffle en anglais) et le donut. Le Cragel lui, est mi-croissant, mi-bagel. On peut encore citer le Townie qui est mi-tarte mi-brownie. Certaines créations font moins envie comme le Piessant, mi-tarte mi-croissant qui n’a pas l’air très appétissant, sorte de Frankenstein culinaire.

Le Piessant: mi-tarte mi-croissant

pâtisserie hybride piessant

Le Townie, mi-tarte mi-brownie

Townie Tart Brownie

Le cookie shot de Dominique Ansel: croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur

Cookie shot dominique ansel

Cet article t'a plu ?
Inscris toi pour recevoir chaque nouvel article directement dans ta boîte mail ainsi qu'un résumé hebdomadaire des articles de la semaine chaque vendredi.